“ Nous recevons énormément de remerciements d’être toujours à l’antenne, tous les jours en direct pour divertir et informer. ”

Régulation | Régulation

Les réponses de Eddy Busigny, Président de Radio Music Sambre 

Comment voyez-vous le rôle de votre média dans cette période de crise ?  

Notre public cible, sont les auditeurs de plus de 35 ans. Notre rôle actuel est d’informer nos auditeurs des actions prises par les communes et les particuliers au sujet du covid-19, pour notre zone de diffusion. 

Quels sont les principaux impacts de la crise sanitaire actuelle sur l’organisation de votre média et son fonctionnement quotidien ? 

L’équipe est composée intégralement de bénévoles. Nous travaillons actuellement avec une équipe de 4 animateurs, chacun en direct depuis son domicile. Dix-sept animateurs sont malheureusement contraints de ne pas pouvoir réaliser leur passion actuellement. 

Le confinement a-t-il eu des répercussions sur la programmation ?  

Oui, nous avons dû supprimer beaucoup d’émissions et de séquences comme par exemple “les idées de sorties”. Par contre, les quotas “chansons” sont respectés. 

Après un mois, quelles sont les conséquences économiques pour votre radio ?  

Nous observons une perte de revenus publicitaires de l’ordre de 55 %, voire plus. 

À mon n’avis, cela ne va pas s’améliorer dans les prochaines semaines voire mois, vu la crise financière attendue. 

Avez-vous pris des initiatives exceptionnelles ? Des nouveautés ? 

Nous diffusons un maximum d’informations locales sur les initiatives de particuliers et communes, au sujet du coronavirus, mais cela n’est pas évident pour arriver à atteindre notre quota culturel. 

Avez-vous constaté des effets sur les auditeurs et leurs besoins ?  

Nous recevons énormément de remerciements d’être toujours à l’antenne, tous les jours en direct pour divertir et informer les auditeurs. C’est très réconfortant pour l’équipe. 

Comment envisagez-vous la sortie de crise ?  

Nous avons des craintes que cette crise dure trop longtemps et mette notre situation financière en grand danger. 

   Send article as PDF